HERBÆTUM

Alerte aux piqûres d’insectes

Cette année, et plus que les autres, nous faisons face à une invasion de guêpes et de moustiques. En effet, l’hiver a été doux et les fortes chaleurs du printemps et de l’été ont été propices à la prolifération des larves d’insectes.

Si vous aviez manqué notre article sur le répulsif naturel anti-mouche et anti-moustique vous pouvez le trouver en cliquant ici.

Si vous vous êtes déjà faits piquer (oups), cet article est pour vous !

Nous allons vous présenter deux solutions permettant d’apaiser les démangeaisons induites par les piqûres d’insectes type guêpes, abeilles ou moustiques.

La première astuce, par le biais de l’aromathérapie.

Il suffit d’avoir dans votre trousse à pharmacie un flacon d’Huile Essentielle de Lavande Aspic (Lavandula spica / Lavandula latifolia cinelifera). En effet, cette HE est un incontournable des problèmes cutanés car on lui prête les vertus d’être à la fois cicatrisante mais aussi antitoxique et anti-venin. Elle est donc très efficace en cas de piqûres d’insectes. Pour l’utiliser, il suffit d’appliquer une goutte directement sur la piqûre, le plus vite possible après qu’elle ait eu lieu et de répéter cette action tous les quarts d’heure si besoin. Ensuite, espacer à 3 fois par jour si vous continuez à vous gratter tout au long de la journée. Attention toutefois à ne pas en utiliser trop, sur une grande partie du corps, car cette huile essentielle peut devenir allergisante à sur la longue durée.

La seconde astuce, via la phytothérapie.

Si vous avez un jardin, vous pouvez y aller et prélever quelques feuilles fraîches de Plantain. C’est une plante assez commune sous nos latitudes à qui on colle l’étiquette injuste de ‘mauvaises herbes’ (tout comme l’ortie, le chiendent etc…). Le Plantain en voie externe, s’utilise frais, c’est là qu’il est le plus efficace contre les démangeaisons. Il faut donc broyer les feuilles et les appliquer sur la piqûre en cataplasme. Si vous êtes en balade loin de chez vous, vous pouvez également utiliser les feuilles de Plantain que vous trouverez, en les mâchant pour les réduire en morceaux puis en les appliquant sur la zone concernée. A noter que la salive contient des substances similaires à la morphine qui permettent de nous anesthésier lorsque l’on se mord ou l’on se blesse l’intérieur des joues, la langue ou la gencive. Cela sera donc utile pour soulager les piqûres de moustiques, en complétant les effets de la plante.

Dans cet article nous faisons mention d’huile essentielle. N’hésitez pas à cliquer ici pour les précautions d’emploi.

Si vous commencez à gonfler, à avoir du mal à respirer, juste après la piqûre, vous faites peut-être une allergie (surtout pour les guêpes et abeilles). Dans ce cas, rendez-vous aux urgences, au plus vite, pour vous faire soigner.

X