HERBÆTUM

La Chicorée

Une plante très connue mais dont le potentiel est sous-évalué…

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler d’une plante que l’on trouve dans quasiment tous les frigos, tout au long de l’année, à la saveur amère : la Chicorée Cichorium intybus L.

Illustration Chicorée – Source : Carl Axel Magnus Lindman

Et oui, ce légume tout à fait banal, fait partie de la belle famille des plantes à vertus médicinales.

Si les feuilles de Chicorée (récoltées avant floraison) sont plutôt consommées en salades, on n’oublie presque toujours de considérer la racine, qui est très riche et salvatrice.

Nous allons donc faire le point sur la racine de Chicorée dans cet article.

La racine de Chicorée, tout comme la feuille d’endive, a une saveur amère. C’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle on utilise de la poudre de racine de chicorée (torréfiée) en substitue du café car le goût est étrangement similaire. De quoi se faire du bien, avec une boisson chaude, sans bourrer l’organisme de caféine (pas bon du tout si l’on se réfère à mon article précédent sur les alcaloïdes, ici).

C’est déjà un bon point d’utiliser la Chicorée pour remplacer le café, mais y-a-t-il d’autres avantages ?

La réponse est oui, et il n’y en n’a pas qu’un seul.

En effet, la racine de chicorée est très riches en Minéraux tels que le potassium ou la silice, mais également en Vitamines A et celles du groupe B. De quoi se reminéraliser et se sentir mieux.

La racine est également constituée de lactones sesquiterpéniques (hein quoi ? c’est quoi ce truc ?) ou, autrement dit, de substances et molécule à vertu dépurative. Ce n’est donc pas pour rien que la Chicorée est principalement classée dans les plantes alliées de la sphère digestive et plus particulièrement en allié du foie.

Enfin, la Chicorée contient des sucres dont l’inuline (qui disparait malheureusement si l’on torréfie la racine). Ce composant peut se retrouver jusqu’à 58% en proportion dans la racine. L’inuline est très intéressante car elle jouerait un rôle important dans la réduction du taux de lipides sanguins (en lien avec le cholestérol). Aussi l’inuline permettrait une meilleure qualité dans l’absorption des minéraux part l’organisme mais aussi de jouer un rôle prébiotique dans l’intestin (favorise le bon développement de la flore intestinale).

Ainsi, si l’on résume tout cela, on peut dire que la racine de Chicorée est très utile si l’on souhaite soutenir les fonctions digestives puisque en plus de prêter des vertus détox pour le foie à cette plante, elle nous aiderait à nous ouvrir l’appétit, stimuler les sécrétions gastriques, améliorer notre transit, tout en réduisant le taux de cholestérol.

Comment consommer la Chicorée ?

Comme il s’agit d’une racine, le mieux est de consommer la racine de Chicorée, (en morceau, en effiloché ou en poudre) avec un procédé d’extraction par décoction et avec d’autres plantes. Le procédé permettra d’extraire plus de principes actifs qu’une simple infusion.

Aussi, comme c’est une plante qui agit sur les fonctions de purge du foie, il est également important de noter de ne pas consommer cette plante si l’on souffre de calculs biliaires.

Pour les plus aguerries, il est également possible de préparer les racines de Chicorée en sirop, mais attention à la surconsommation de ce breuvage, car dans ce cas on observerait aussi un effet laxatif.

Racine de Chicorée réduite en poudre

Précautions :

  • Les plantes ne sont pas des médicaments et ne doivent pas être considérées comme tels.
  • Les plantes ne remplacent pas un médicament que vous devez prendre, mais agissent en support de celui-ci.
  • Les plantes agissent en tant qu’allier dans le rééquilibre du corps, mais si les symptômes persistent consulter votre médecin.
  • Les indications données sont mises à disposition à titre informatif et ne remplacent en aucun cas l’avis médical !

écrit par la Bluette by HERBÆTUM

X