HERBÆTUM

Acheter ces Huiles Essentielles : les Règles d’Or

Surfer sur la vague tendance de l’aromathérapie et des Huiles Essentielles ne réussit pas toujours à tout le monde… En effet, bon nombre de personne se font berner lorsqu’ils achètent des produits issus de l’aromathérapie, avec des résultats pouvant être malheureux pour la personne : allergie sévère, empoisonnement etc…

Dans cet article, je vous propose quelques règles à appliquer lorsque vous souhaitez acheter des Huiles Essentielles dans le commerce. Cela n’exclura pas le danger de tomber sur un mauvais lot ou sur un vendeur charlatan, mais au moins, vous réduirez le risque de vivre une mauvaise expérience en utilisant des huiles essentielles.

Le point de vente :

Veillez à ce que la boutique qui vend les Huiles Essentielles soit sérieuse. En effet, la majorité des Huiles Essentielles sont catégorisées comme ‘compléments alimentaires’ ou ‘cosmétiques’, ainsi, leur statut juridique n’est pas très clair. Par conséquent, elles peuvent être vendues par n’importe quel commerçant, parfois peu scrupuleux quant à la qualité.

En générale dans les pharmacies, vous avez peu de chance de tomber sur de la mauvaise qualité du fait des contrôles en amont de leur côté. C’est donc un endroit privilégié pour acheter vos Huiles Essentielles. De plus, vous serez conseillé par un pharmacien, qui pourra vous aiguiller en cas de doutes, de questions ou bien, si vous ne savez pas exactement le produit qu’il vous faut.

S’en suivent ensuite les parapharmacies, et les sites internet reconnus et/ou labélisés pour vendre de l’aromathérapie, et enfin les magasins bio. Attention tout de même à bien contrôler les étiquettes des produits. L’enseigne ne fait pas tout.

Si vous achetez vos Huiles Essentielles sur un marché, n’hésitez pas à vous renseigner si c’est le vendeur lui-même qui produit ses flacons, ou s’il existe une charte qualité pour sa production ? un label ? ou autre indice montrant que c’est un vendeur qui connait bien son produit et qui pourra vous certifier de sa bonne qualité.

L’étiquette :

Une fois rassuré sur le point de vente, il est également indispensable de lire l’étiquette de l’Huile Essentielle que vous souhaitez acheter.

Une bonne étiquette devrait comprendre les informations suivantes :

  • Nom d’usage en Français
    • Nom de la Plante
    • Chémotype Associé (voici une illustration en cliquant sur cet article)
  • Nom en Latin
    • Bien vérifier si l’HE correspond au soin souhaité. Ne pas hésiter à demander conseil à un professionnel.
  • Provenance
    • Avec la mondialisation on trouve de tout et partout. Cependant, l’efficacité d’une plante donnée dépend de l’environnement dans lequel elle a grandi. Par exemple : il n’est pas conseillé d’acheter une Huile Essentielle de Lavande Vraie qui vient de Chine car ce n’est pas son milieu de création. Mieux vaut tabler sur la Provence, dans ce cas. Ou encore, éviter des provenances en proximité de zones très polluées car la plante pourrai absorber des substances nocives et les reporter dans l’Huile Essentielles lors de la distillation
  • Mention ‘Agriculture Biologique‘ de préférence
  • Date de Péremption
  • Vérifier la mention ‘100% Naturelle’
    • Les Huiles Essentielles synthétiques sont dangereuses pour la santé car elles peuvent créer des allergies et ne produisent aucun effet thérapeutique positif sur la santé
    • Scruter la liste des composants dangereux dans la composition prouvant qu’il s’agit de ‘Fausses’ HE. On peut, par exemple, citer les noms du type Ethylparaben, BHT, Oxybenzone – Benzoprone-3, Polysorbate-20, Arome artificiel

Maintenant que vous avez quelques clés de lecture pour vous procurer des Huiles Essentielles de qualité, je vous laisse à votre Shopping !

écrit par la Bluette by HERBÆTUM

X