[Verveine Officinale]

_ « La Verveine ? »

_ « Oui oui je connais, c’est présent dans presque toutes les tisanes ‘ventre plat’ que l’on achète en grande -surface », me diriez-vous.

Mais saviez-vous qu’il existe différents types de Verveine ?

En effet, celle que vous trouverez majoritairement en grande-surface avec son odeur légèrement acidulée, qui sent bon l’été, c’est la Verveine ‘Odorante’. On l’a connait également sous le nom de Verveine Citronnée. Le nom latin étant Aloysia triphylla.

C’est une plante à vertus médicinales principalement dédiée à la sphère digestive, puisqu’elle permet de réduire les flatulences et autres spasmes digestifs.

Or la plante que je vous présente, sur la photo ci-dessus, est la Verveine Officinale Verbena officinalis ou encore appelée Verveine Commune ou Sauvage.

Différences entre Verveine Officinale et Verveine Odorante

La Verveine Officinale est une plante médicinale qui est nettement moins utilisée, par rapport à sa cousine Verveine Citronnée. Malgré tout elle a plusieurs atouts très intéressants.

En effet, on l’utilise principalement pour la sphère féminine puisqu’on lui prête des vertus sédatives, antispasmodiques, et antiinflammatoire. C’est également une plante très utile pour rééquilibrer la balance d’hormones féminines (surtout LH et FSH), mais aussi pour faire venir les menstruations et pour stimuler la lactation.

Cette « simple » est donc une alliée pour divers maux typiquement féminins tels que les troubles menstruels (règles abondantes ou douloureuses), les troubles liés à la ménopause, ou encore pendant/après un accouchement pour stimuler l’utérus et stimuler la production de lait.

Vous l’aurez compris, la Verveine Officinale peut donc être parfaitement associée à d’autres plantes dans vos tisanes du cycle féminin, telles que l’Achillée Millefeuille, l’Alchémille, le Framboisier, le Trèfle rouge, la Sauge Officinale, le Mélilot etc…

Qui a déjà utilisé la Verveine Officinale par ici ?

Précautions :

  • Les plantes ne sont pas des médicaments et ne doivent pas être considérées comme tels.
  • Les plantes ne remplacent pas un médicament que vous devez prendre, mais agissent en support de celui-ci.
  • Les plantes agissent en tant qu’allier dans le rééquilibrage du corps, mais si les symptômes persistent consulter votre médecin.
  • Les indications données sont mises à disposition à titre informatif et ne remplacent en aucun cas l’avis médical !
X