HERBÆTUM

DIY Tisane d’Allaitement

Ça vous dit de préparer votre tisane d’allaitement ?
C’est tout simple et en plus vous pourrez ajuster vos choix en fonction de vos goûts.

Tout d’abord, à quoi sert une tisane d’allaitement ?
C’est une boisson que la maman peut consommer pendant la période d’allaitement afin de :
-Stimuler son appétit et manger suffisamment afin de créer un lait riche pour le bébé
-Stimuler le phénomène de lactation et les montées de lait
-Faire passer quelques ‘principes actifs’ dans le lait pour soulager les petits tracas digestifs du bébé, comme par exemple les bien connues coliques du nourrisson

Vous l’aurez compris, le but de cette tisane est de jouer sur la lactation et la sphère digestive. Comme la nature est bien faite, certaines plantes qui chouchoutent notre Estomac ou nos Intestins, habituellement, sont aussi des plantes dites Galactogènes. Youpi !

Ainsi pour préparer une tisane sur-mesure, vous pouvez choisir trois plantes, en quantité égale, dans la liste des plantes galactogènes ci-dessous, et une plantes complémentaire selon vos envies (saveurs, minéralisation …).

Plantes alliées de la sphère digestive et galactogènes :
Anis Vert – Semences/Fruits : à ne pas confondre avec l’anis étoilée ou la Badiane
Cumin – Semences/Fruits : différent du Carvi
Carvi – Semences/Fruits
Fenouil – Semences/Fruits : la super graine pour soulager la colique du nourrisson
Angélique – Fruits/Souche Radiante
Basilic – Feuilles

En plantes complémentaires, vous pouvez choisir par exemple l’Ortie à qui on prête des vertus minéralisantes, ou la Verveine Odorante pour sa saveur citronnée, ou même des fruits séchés type cranberrys ou myrtilles pour une vraie pause gourmande.

Dosage = une cuillère à soupe pour une tasse d’infusion. Maximum 3 tasses par jour.

Comme d’habitude, les plantes sont des aides et alliées mais pas des médicaments. N’hésitez pas à consulter si vous n’arrivez pas à allaiter.

Précautions :

  • Les plantes ne sont pas des médicaments et ne doivent pas être considérées comme tels.
  • Les plantes ne remplacent pas un médicament que vous devez prendre, mais agissent en support de celui-ci.
  • Les plantes agissent en tant qu’allier dans le rééquilibre du corps, mais si les symptômes persistent consulter votre médecin.
  • Les indications données sont mises à disposition à titre informatifs et ne remplacent en aucun cas l’avis médical !
X