HERBÆTUM

Les 5 Racines Diurétiques

Connaissez-vous la tisane des cinq racines diurétiques ?

On ne sait pas quand la recette a été inventée, mais on trouve sa trace dans les livres d’élèves en pharmacie, datant du règne de Napoléon. Elle existe donc, au moins, depuis le XIXièm siècle.C’est une recette qui était principalement utilisée à l’époque pour drainer les reins en éliminant les toxines dites hydrosolubles contenues dans l’urine et provenant de la filtration de notre sang.

Je vous rassure, la recette fonctionne toujours, de nos jours.

Cette recette consiste à sélectionner les racines (ou autrement dit les rhizomes, ou griffes) de 5 plantes dites diurétiques, les mélanger en quantité égale afin de réaliser une tisane à déguster plusieurs fois par jours,, pendant une cure drainante de deux à trois semaines.

Et oui, dans les plantes tout est utile ! Il ne faut pas se focaliser uniquement sur les feuilles, fleurs ou semences : les racines ont, elles aussi, leur rôle à jouer.

Il nous faut donc des racines de :

Fenouil 

Petit Houx 

Ache (ou autrement appelée Céleri Sauvage)

Asperge : attention ici on parle bien de la griffe d’asperges et non pas de la ‘tige’ que l’on achète au marché pour nos plats cuisinés

Persil

Ces 5 racines permettent donc d’augmenter le volume d’urine afin de drainer un maximum de toxines via les reins dans le but de les excréter du corps. Néanmoins, on leur prête d’autres vertus, comme par exemple, le fait d’êtres apéritives et carminatives afin de faciliter la digestion pour l’Asperge, le Persil, ou encore des propriétés veinotoniques pour le Petit Houx.

Si vous n’aimez pas la tisane, vous pourrez également profiter des propriétés de ces mêmes plantes sous forme de sirop, que l’on appelle le sirop des Cinq Racines. On le trouve en vente dans les magasins de Diététique. Le goût sucré du sirop est souvent nettement plus tolérable que les saveurs parfois un peu brutes de décoffrage des racines.

Précautions :

  • Les griffes d’asperges ne doivent pas être consommées par les personnes souffrant d’insuffisance rénale ou de la goutte.
  • Les plantes ne sont pas des médicaments et ne doivent pas être considérées comme tels.
  • Les plantes ne remplacent pas un médicament que vous devez prendre, mais agissent en support de celui-ci.
  • Les plantes agissent en tant qu’allier dans le rééquilibre du corps, mais si les symptômes persistent consulter votre médecin.
  • Les indications données sont mises à disposition à titre informatifs et ne remplacent en aucun cas l’avis médical !

écrit par la Bluette by HERBÆTUM

X