HERBÆTUM

Sirop de Coquelicots

Au printemps, il y a une multitude de recette à faire ! Aujourd’hui, il est encore temps, dans certaines régions, d’aller cueillir des Coquelicots (Papaver Rhoeas) et d’en faire du sirop !

Les fleurs se cueillent une fois par an, par temps sec, lorsque les premiers pétales du Coquelicot commencent à apparaître. Le mieux, est de procéder à la cueillette le matin, afin de profiter de l’humidité de la nuit. Cela sera bénéfique pour la conservation et le transport de la fleur coupée, jusqu’à votre domicile.

Pourquoi faire du sirop de Coquelicot ?

L’utilité du Coquelicot est déjà prouvée depuis le temps de l’Egypte ancienne, pour soulager quelques maux de la vie :

Premièrement, on prête au Coquelicot, des vertus antitussives pour les toux sèches dites ‘non productives ‘, c’est-à-dire qui ne servent pas à expulser un corps étranger ou pathogène. En effet, le principe actif que l’on trouve dans cette plante, permet de calmer l’inflammation sur les parois des voies respiratoires ‘hautes’ et diminue l’irritabilité de ces dernières.

Deuxièmement, cette plante est légèrement sédative, ce qui peut faciliter l’endormissement lorsque l’on est légèrement tracassé et excité. Cela est également valable pour les enfants ! Youpi !

Pour un enfant, au-dessus de 2 ans, il faut respecter la limite de 1 à 3 cuillères à café par jour.

Pour un adulte, on peut aller jusqu’à 10 cuillères à café par jour.

Le soir est le meilleur moment pour boire le sirop, pour profiter au maximum des pouvoirs du Coquelicot !

___________________________________________

Voici la recette de mon sirop de Coquelicot pour une bouteille de 1 Litre :

-Déposer les fleurs fraîchement coupées dans une casserole ou saladier en verre

Faire frémir 1 Litre d’eau, puis la verser sur les Coquelicots

-Couvrir la casserole et laisser macérer au moins 8 heures

-Filtrer la macération au chinois dans une autre casserole

-Mettre le tout sur le feu et délayer doucement du sucre blanc dedans. Pour 1 Litre de macérat, il faut très exactement 1650 grammes de sucre. Essayer le contrôler la température du liquide à 105°C pour que le sucre se transforme correctement en sirop.

-Au bout de quelques minutes, lorsque l’aspect du mélange ressemble à celui d’un sirop, couper le feu et verse le tout dans une bouteille en verre.

-Refermer la bouteille directement sans laisser refroidir.

Notes : Ne pas oublier d’ébouillanter ou de stériliser au préalable le contenant, afin d’éviter toutes mauvaises surprises lors de la conservation du sirop. Le sucre est un très bon conservateur, néanmoins, mettre votre bouteille au réfrigérateur sera un plus. Ce sirop peut se garder facilement plusieurs mois si les conditions d’hygiène sont respectées.

___________________________________________

N’hésitez pas à utiliser cette recette également pour vos desserts et plats sucrés, car le coquelicot n’est pas seulement une plante à vertu médicinale, il peut être dégusté uniquement pour le plaisir !

Précautions :

  • Les plantes ne sont pas des médicaments et ne doivent pas être considérées comme tels.
  • Les plantes ne remplacent pas un médicament que vous devez prendre, mais agissent en support de celui-ci.
  • Les plantes agissent en tant qu’allier dans le rééquilibre du corps, mais si les symptômes persistent consulter votre médecin.
  • Les indications données sont mises à disposition à titre informatif et ne remplacent en aucun cas l’avis médical.

écrit par la Bluette by HERBÆTUM

X