HERBÆTUM

Les Plantes de l’Immunité

Cette période de crise sanitaire nous rappelle que certains ont un système immunitaire affaibli par divers facteurs (stress, manque de sommeil…) et sont donc des cibles faciles pour messieurs les microbes.

C’est pourquoi, aujourd’hui, j’ai décidé de rédiger un article sur le thème des plantes alliées de notre système immunitaire.

En effet, certains végétaux jouent des rôles de stimulant de l’immunité ou alors de manageur de la réponse immunitaire. Ils sont donc très utiles en prévention des infections, notamment les infections hivernales.

Je vous ai donc concocté une liste, non exhaustive, de plantes que vous pouvez utiliser, en cure à l’automne, afin de donner un coup de pouce à votre système immunitaire.

Bien entendu, pensez à bien vous renseigner à l’avance et avant toute utilisation, si l’une ou l’autre des plantes vous convient, notamment si vous souffrez de pathologies chroniques, de certaines maladies ou d’allergie à certains principes actifs.

L’Echinacée : Il semblerait que sa notoriété en tant que plante de l’immunité n’est plus à prouver. En effet, on lui prête la vertu de renforcer et stimuler le système immunitaire en particulier pour la prévention des maladies de la sphère ORL. On peut également l’utiliser en prévention des allergies saisonnières. Attention toutefois de ne pas ingérer cette plante en continu et sur la durée, car l’effet escompté pourrait s’annuler. La plante fraiche est plus efficace de sa version sèches, il faudra donc préférer les teintures-mère ou les extraits de plante fraiche en gélule.

Le Basilic sacré (ou aussi appelé le Tulsi) : est une plante dite-adaptogène, c’est-à-dire quelle agit sur le système nerveux, immunitaire et hormonal afin rééquilibrer leurs balances. Cela rend l’individu moins sensible à son environnement, notamment face aux refroidissements et affections virales. En d’autres termes, c’est une plante assez polyvalente que vous pouvez incorporer à vos tisanes ou alors consommer en poudre de feuilles séchées.

Le Ginseng : le remède universel des Chinois. La racine de cette plante permet de lutter contre la fatigue, améliore la concentration mais permet aussi de renforcer le système immunitaire. La forme la plus facile à trouver dans le commerce est la forme sous gélules de poudre de racine.

Le Lapacho : on utilise l’écorce de cet arbre d’Amérique du sud, à la fois en prévention pour stimuler et renforcer le système immunitaire mais aussi pour soigner les infections puisque on prête à cet arbre le fait d’être antibactérien, antiviral et antifongique. La décoction de l’écorce est un bon moyen de consommer cette plante. Cependant, le procédé peut décourager certains, puisqu’il prend une petite demi-heure en tout, entre le temps d’ébullition et d’infusion et de filtration.

La Chlorella Pyenoidosa (ou plus simplement la Chlorelle) : est une algue principalement cultivée en Asie. Attention donc à bien contrôler la qualité des produits que vous achetez. Cette plante est très riche en minéraux comme le Calcium, le Zinc, le Magnésium et vitamines telles que la Vitamine C, B12, E et A ce qui permets de resourcer l’organisme afin de le rendre plus fort en renforçant les défenses immunitaires tout en augmentant la résistance physique et mentales. De quoi être bien préparé pour affronter l’hivers.

Précautions :

  • Les plantes ne sont pas des médicaments et ne doivent pas être considérées comme tels.
  • Les plantes ne remplacent pas un médicament que vous devez prendre, mais agissent en support de celui-ci.
  • Les plantes agissent en tant qu’allier dans le rééquilibrage du corps, mais si les symptômes persistent consulter votre médecin.
  • Les indications données sont mises à disposition à titre informatif et ne remplacent en aucun cas l’avis médical !

écrit par la Bluette by HERBÆTUM

X