HERBÆTUM

Fleur d’Automne : La Bruyère

Il n’y a pas qu’au Printemps ou en Eté, où l’on peut observer de belles fleurs. L’automne nous propose aussi son lot de belles plantes.

On peut par exemple citer la Bruyère, que l’on voit en ce moment sur les étagères de nos chers fleuristes.

Cette plante fait aussi partie du groupe des plantes à vertus médicinales, si toutefois on ne se trompe pas de spécimen. Encore une fois on constate de nombreuse confusions possibles dans la famille des Ericacées. Heureusement pour nous, les propriétés qu’on leur confère restent très proches.

Ce que j’appellerai la Bruyère ‘authentique’ est en fait la Bruyère cendrée avec son nom latin Erica cinerea. Cette plante ne doit pas être confondue avec la Bruyère que l’on trouve dans les sachets de plantes en vrac kraft des magasins qui est en fait, bien souvent, de la Callune Calluna vulgaris.

Ce raccourcie d’appellation a de quoi entretenir la confusion chez le consommateur.

Afin d’éviter de se tromper, il faut donc bien s’informer sur le nom latin de la plante mentionné sur le paquet et ne pas se fier à la désignation employée par le fabriquant.

Attention à l’appellation sur les emballages qui peut engendrer une confusion pour le consommateur. Ici il s’agit de Callune et non pas de Bruyère Cendrée

La Bruyère cendrée et la Callune ne font pas parties de la même famille : Erica pour la première et Calluna pour la seconde. Par conséquent, ces deux spécimens ne comportent pas les mêmes détails anatomiques.

En réalité, la Bruyère cendrée a des fleurs en forme de bulbe, fermé, assez allongées, alors que la Callune possède des pétales plutôt séparés avec un pistil qui pend tel un grelot (voir photo d’illustration).

Malgré tout, ces deux végétaux sont des plantes alliées de nos reins et de notre sphère urinaire. En effet, la Bruyère cendrée et la Callune sont des plantes dites diurétiques et antiseptiques des voies urinaires. Elles sont donc souvent utilisées dans les mélanges de plantes en support d’infections urinaires ou de Cystites.

Cependant la Callune possède d’autres avantages. On lui prête également des vertus astringentes (qui resserrent les tissus) ce qui permet d’être également utilisée en tant que plante complémentaire dans les mélange améliorant la circulation du sang et soulageant les rhumatismes.

Leurs saveurs sont assez neutres, on peut ainsi les associer facilement en synergie à d’autres plantes à vertus médicinales.

Précautions :

  • Les plantes ne sont pas des médicaments et ne doivent pas être considérées comme tels.
  • Les plantes ne remplacent pas un médicament que vous devez prendre, mais agissent en support de celui-ci.
  • Les plantes agissent en tant qu’allier dans le rééquilibre du corps, mais si les symptômes persistent consulter votre médecin.
  • Les indications données sont mises à disposition à titre informatif et ne remplacent en aucun cas l’avis médical !

écrit par la Bluette by HERBÆTUM

X