HERBÆTUM

Le Ginkgo

Les couleurs d’automnes sont toujours spectaculaires, allant de l’orange à l’ocre, en passant par le jaune.

En cette saison, il est un arbre magnifique, avec des couleurs jaune d’or, il s’agit du Ginkgo (Ginkgo biloba).

On le retrouve dans de nombreux parcs en France mais aussi dans certaines rues pour habiller les allées passantes dans les grandes villes.  Cependant, à la base, cet arbre est originaire de Chine.

Dans certains cas, ce n’est pas tout de suite ses belles couleurs que l’on remarque, mais plutôt son odeur de … vomi, qui gêne certaines personnes lorsque les fruits commencent à fatiguer… N’hésitez pas à remonter vos yeux vers les arbres, la prochaines fois, pour vérifier d’où vient cette satanée odeur !

Le Ginkgo est une plante dont on utilise les feuilles pour soigner nos maux, et cela depuis des millénaires avant notre ère, principalement en médecine Chinoise.

Les feuilles de Ginkgo sont riches en principes actifs, notamment ceux appelés Flavonoïdes et Diterpènes qui permettent à la plante de jouer un rôle sur la sphère cardiovasculaire de notre organisme.

En effet, on constate une action vasodilatatrice, du Ginkgo, sur les artères, ce qui permets particulièrement d’augmenter le volume de sang véhiculé vers le cerveau, par exemple. Cela est donc une plante très utile pour booster les capacités cérébrales, principalement chez les personnes âgées en perte de dynamisme intellectuel mais aussi chez les plus jeunes faisant face à une forte sollicitation physique et intellectuelle. En résumé, les feuilles de Ginkgo auraient la vertu de mieux oxygéner nos cellules et par conséquent limiter la dégénérescence au niveau cérébral.

On prête aux feuilles de Ginkgo également un effet veinotonique et un rôle sur la perméabilité des capillaires, ce qui est un plus pour soulager les insuffisances veineuses telles que les varices ou bien les jambes lourdes.

Les atouts de la plante se retrouvent quand on la consomme directement en infusion, mais également en teinture-mère à diluer dans l’eau ou encore directement en gélule où l’on a extrait directement le principe actif qui nous intéresses : le ginkgolide.

Les précautions d’emploi sont à suivre surtout pour les personnes ayant des problèmes de caillots sanguins, ou étant sous anti-coagulants. Mais en cas de doute, comme d’habitude il ne faut pas hésiter à demander conseille à votre pharmacien ou médecin.

Précautions :

  • Les plantes ne sont pas des médicaments et ne doivent pas être considérées comme tels.
  • Les plantes ne remplacent pas un médicament que vous devez prendre, mais agissent en support de celui-ci.
  • Les plantes agissent en tant qu’allier dans le rééquilibre du corps, mais si les symptômes persistent consulter votre médecin.
  • Les indications données sont mises à disposition à titre informatif et ne remplacent en aucun cas l’avis médical !

écrit par la Bluette by HERBÆTUM

X