HERBÆTUM

Recette de Baume à base de Macérât Huileux

Dans cet article, pour une fois, parlons de cosmétiques faites « maison ». En effet, il est tout à fait possible d’utiliser le savoir-faire de la phytothérapie et de l’intégrer dans des produits cosmétiques, pour des soins au plus proche du naturel.

Afin de mettre tout cela en pratique, je vous propose d’utiliser le DIY d’un des articles précédents : le DIY sur le Macérât Huileux de fleurs de Souci (disponible en cliquant ici).

Nous allons utiliser cette base pour fabriquer un Baume à Lèvres cicatrisant et nourrissant. Cette recette sera idéale pour réparer les lèvres gercées par le froid mais également si ces dernières ont pris un peu trop le soleil en été.

La recette est très facile à réaliser à la maison et ne demande pas de matériel élaboré. De plus, la manipulation est très rapide, car celle-ci prend environ 15 minutes de  « cuisine » . Alors pour quoi s’en priver ?

Les quantités présentées dans cet article correspondent à un petit pot d’environ 30ml.

Pour se faire, il vous faudra :

  • 14 gr de Macérât huileux de Souci -recette ici-. Cela correspond approximativement à 8 cuillères à café rase
  • 7 gr d’Huile de Coco première pression à froid. Cela correspond approximativement à 2 cuillères à café bombée
  • 7 gr de Cire d’Abeille (en petite pastille de préférence)

En résumé, nous avons trois-quarts de la masse en huile et un quart de la masse en cire d’abeille.

Les étapes sont :

  • Dans un petit récipient, réchauffer le Macérât et l’Huile de Coco ensemble. L’eau du bain-marie ne doit pas atteindre l’ébullition, mais uniquement un léger frémissement. Le but, ici, est de rendre le macérât moins visqueux et de faire fondre l’Huile de Coco, qui est plutôt d’aspect crémeux, voire solide, à température ambiante.
  • Dans un autre récipient, faire fondre les pastilles de cire d’abeille, jusqu’à une texture plus ou moins liquide
  • Mélanger ensuite le Macérât, l’Huile de Coco, et la Cire ensemble
  • Remuer jusqu’à ce qu’il ne reste plus de morceaux solides et que le mélange soit homogène
  • Verser le tout dans une petite boite métallique spéciale baume, ou un petit contenant en verre que vous pouvez fermer hermétiquement
  • Laisser refroidir complètement
  • Utiliser votre baume fait-maison à votre convenance, dans les 6 mois

A noter que vous pouvez jouer sur la texture de votre Baume en ajoutant de la cire d’abeille, qui joue un rôle durcissant, ou au contraire, accroire la quantité de Macérât si vous souhaitez avoir un résultat un peu plus mou ou fluide. Afin de vérifier si la texture vous convient, l’astuce est de prélever une petite quantité du mélange pendant la cuisson, puis le faire refroidir sur une assiette.

N’oubliez pas de travailler avec du matériel propre au préalablement stérilisé ou ébouillanté.

Le choix des produits utilisés dans cette recette n’est pas lié au hasard.

En effet, malgré la simplicité de composition de ce Baume, tout y est réuni afin de prendre soin de vos lèvres de façon efficace.

Le Macérât contient tous les bienfaits liés aux fleurs de Souci. Elles ont, en outre, les vertus d’apaiser les inconforts et les tiraillements, soigner les cicatrices , tout en proposant une protection antioxydante.

L’Huile de Coco est réputée pour ces bienfaits hydratant et assouplissant sur la peau. C’est une huile très riche en acide gras qui nourrit en profondeur et qui répare même les brûlures « légères » pouvant être induites par un coup de soleil.

Quant à la Cire d’abeille, elle est hydratante et laisse un léger film protecteur sur la peau afin de la protéger pour quelques heures. Tout comme l’huile de Coco, elle redonne de l’élasticité à la peau.

La Cire d’abeille et l’Huile de Coco, à eux deux, donneront également une senteur agréable à votre baume. De quoi parfaire l’effet du soin.

J’espère vous avoir convaincue avec cette recette simplissime !

Précautions :

  • Les plantes ne sont pas des médicaments et ne doivent pas être considérées comme tels.
  • Les plantes ne remplacent pas un médicament que vous devez prendre, mais agissent en support de celui-ci.
  • Les plantes agissent en tant qu’allier dans le rééquilibre du corps, mais si les symptômes persistent consulter votre médecin.
  • Les indications données sont mises à disposition à titre informatif et ne remplacent en aucun cas l’avis médical !

écrit par la Bluette by HERBÆTUM

X