HERBÆTUM

Attention Confusion Origan et Marjolaine

Lorsque l’on pratique la phytothérapie, on peut très vite faire des erreurs, parce que l’on a été mal conseillé ou si l’on s’est mal renseigné ou documenté au préalable.

Une erreur très courante est de confondre la Marjolaine et l’Origan. Cela peut engendrer des petits soucis culinaires, car un assaisonnement avec l’une ou l’autre de ces plantes ne fait pas vibrer nos papilles de la même façon. Mais plus sérieusement, en phyto/aroma-thérapie, les deux plantes ne sont pas utilisées pour les mêmes buts et l’effet final peut être malheureux si une confusion a lieu…

Mais pour quelles raisons confondons-nous la Marjolaine et l’Origan ?

Premièrement, pour les nommer, il y a mille façons et c’est parfois difficile de s’y retrouver. En effet, dans leur nom latin, ces deux plantes se raccrochent au même genre : ORIGANUM. Si l’on ne prend pas compte la suite, on peut vite s’égarer.

La Marjolaine s’appelle donc officiellement Origanum Majorana, mais on lui affecte d’autres petits noms tels que Grand Origan.

Donc Grand Origan et Origan ce n’est pas la même chose ?

et bien la réponse est non….

De la même façon, le nom complet de l’Origan le plus commun est Origanum Vulgare. Mais on l’appelle aussi, la Grande Marjolaine, Marjolaine Sauvage, Marjolaine Vivace ou Marjolaine Bâtarde….

Ainsi en tant que novice, c’est à n’y plus rien comprendre….

Deuxièmement, l’aspect global des plantes est très similaire. Il faut avoir quelques astuces en poche afin de les différencier.

Par exemple, la Marjolaine possède des fleurs blanches et ses feuilles sont plutôt d’un vert grisâtre. Contrairement à cette dernière, l’Origan, lui, est beaucoup plus flamboyant avec des feuilles d’un vert plus éclatant et des fleurs plutôt rosées. L’Origan contient également un composé que l’on appelle le thymol. Ainsi, si l’on frotte les feuilles d’origan dans sa main on pourra sentir une odeur proche de celle du Thym, ce qui n’est pas le cas de la Marjolaine.

Dans quels cas utiliser la Marjolaine et l’Origan ?

La Marjolaine est une plante qui est plutôt l’alliée du système nerveux. En général, elle est recommandée lorsque l’on est très anxieux ou spasmophile, puisque c’est une plante classée comme sédative. Elle agit sur les troubles nerveux lorsqu’ils ont une répercussion sur le corps, elle favorise le sommeil et lutte contre l’irritabilité. Cette plante peut être consommée en tisane ou en huile essentielle. Attention, toutefois, à ne pas ingérer l’HE et ne pas oublier de la diluer dans de l’huile végétale en cas d’application sur la peau.

L’Origan est quant à lui, une plante alliée de la sphère respiratoire, puisqu’elle est tonique, immuno-stimulante et très utile lorsque l’on souffre de bronchite, de nez bouché ou de toux. Elle se déguste également en tisane. Pour ce qui est de l’huile essentielle d’Origan, attention aux chémotypes. Ici nous parlons bien de l’Origan Vulgare dont l’huile essentielle est un bon tonique général pour lutter contre les fortes fatigues. Il ne faut pas confondre ce chémotype avec celui de l’Origan Compact, qui lui est beaucoup plus fort. Il n’est pas a utiliser dans les petits bobos du quotidien. En effet, l’Origan Compact est l’une des huiles essentielles les plus antiseptiques qui existe et est donc plutôt à privilégier en support conventionnel lors de maladie très graves et préoccupantes. Il est donc préférable de ne pas utiliser l’Origan Compact sans le support d’un pharmacien ou médecin.

En conclusion, ayez l’œil lorsque vous faite une cueillette d’Origan ou de Marjolaine,  mais également lorsque vous achetez des paquets de plantes séchées ou des huiles essentielles. Lisez attentivement les étiquettes pour les dénominations.

Précautions :

  • Les plantes ne sont pas des médicaments et ne doivent pas être considérées comme tels.
  • Les plantes ne remplacent pas un médicament que vous devez prendre, mais agissent en support de celui-ci.
  • Les plantes agissent en tant qu’allier dans le rééquilibrage du corps, mais si les symptômes persistent consulter votre médecin.
  • Les indications données sont mises à disposition à titre informatif et ne remplacent en aucun cas l’avis médical !
  • Les Huiles Essentielle ne sont pas des parfums mais des principes actifs de plantes donc ne les utilisez pas en présence de jeunes enfants ou en cas de grossesse ou d’allaitement.
  • Vérifiez que vous n’êtes pas allergiques  à une huile essentielle avant chaque première utilisation.
  • Attention aux surdoses.

écrit par la Bluette by HERBÆTUM

X