HERBÆTUM

Alerte Rouge : Pollens et Graminées

Ce printemps, suite au manque de pluie et au temps très sec, une vague de pollens et de graminée recouvre actuellement toute la France. Nous sommes en alerte rouge pour les allergies respiratoires.

En effet, un bon nombre de français se battent chaque année contre les symptômes de l’allergie respiratoire, qui peuvent se résumer en un moyen mémo technique simples, les symptômes PAREO :

P – Prurit : le nez et les yeux qui démangent

A – Anosmie : diminution de l’odorat

R – Rhinorrhée : le nez qui coule

E – Éternuements

O – Obstruction : le nez bouché

Il existe de nombreux moyens en phyto et aromathérapie pour soulager les symptômes de l’allergie, comme : le massage aux huiles essentielles, la diffusion d’huiles essentielles, les gélules aux extraits secs de plantes ou encore les tisanes.

Dans cet article nous allons nous intéresser à une recette de tisane pour essayer de réduire les souffrances et le calvaire dus à ces allergies saisonnières.

Mais tout d’abord, parlons des végétaux qui peuvent nous être utiles dans ce genre de situation. Il existe deux plantes à qui l’on prête des propriétés positives sur les crises d’allergies. Il s’agit de l’Euphraise (Euphrasia Officinalis) et du Plantain (Plantago Lanceolata).

L’Euphraise contient deux principes actifs intéressants pour les symptômes allergiques. Les premiers sont les Tanins qui ont des propriétés dites astringentes, c’est-à-dire qu’ils resserrent les tissus. Cela aide à diminuer les sécrétions lorsque l’on a le nez qui coule. Les seconds sont les Iridoïdes qui ont des vertus anti-inflammatoires plus particulièrement pour limiter les démangeaisons des yeux.

Le Plantain, quant à lui renferme des composés similaires à l’Euphraise, donc les effets seront plus ou moins similaires mais également des éléments engendrant des activités anti-inflammatoire et antihistaminique tout en dilatant les bronches : de quoi mieux respirer tout de même.

Ces deux plantes peuvent être consommée en mélange lors des pics d’alllergies. Cependant on peut y ajouter d’autres plantes pour être plus efficaces. Par exemple on peut y associer des plantes dites ‘détox’ pour aider notre corps à drainer toutes les toxines et des plantes pour nous reminéraliser et être plus forts.

________________________

Voici donc un exemple de recette:

Mettre en quantité égale dans un saladier :

Euphraise (parties aériennes)

Plantain (feuilles)

Fumeterre (parties aériennes)

Ortie Piquante (feuilles)

Cassis (feuilles)

Doser une grosse cuillère à soupe pour l’équivalent de 250 ml d’eau et faire infuser le tout. Les infusions doivent se consommer en dehors des repas tout au long de la journée, par petite quantité.

________________________

Vous pouvez bien entendu combiner cette solution avec d’autres remèdes aux plantes pour vous soulager.

Précautions :

  • Les plantes ne sont pas des médicaments et ne doivent pas être considérées comme tels.
  • Les plantes ne remplacent pas un médicament que vous devez prendre, mais agissent en support de celui-ci.
  • Les plantes agissent en tant qu’allier dans le rééquilibrage du corps, mais si les symptômes persistent consulter votre médecin.
  • Les indications données sont mises à disposition à titre informatif et ne remplacent en aucun cas l’avis médical !

écrit par la Bluette by HERBÆTUM

X