HERBÆTUM

Synergie Ortie-Prêle

Dans tous les mélanges possibles entre les plantes à vertus médicinales, il y en a quelques-unes qui forment entre elles, des synergies exceptionnelles. C’est-à-dire, que en les utilisant ensemble, leurs effets deviennent complémentaires voir renforcés.

C’est le cas de l’Ortie (Urtica dioica) et du Prêle (Equisetum arvense).

A elles deux, ces plantes créent un cocktail reminéralisant pour l’organisme de quoi éviter un bon nombre de bobos, que ce soit en utilisation de fond ou tout simplement en prévention.

L’Ortie est à la fois une plante reminéralisante mais aussi drainante. En effet, en la consommant, elle apporte à notre organisme des minéraux tels que des sels de calcium, du potassium et de la silice mais également des vitamines, notamment celles du groupe B. De plus, cette plante permettrait de stimuler la création de globules rouges dans le sang, elle est donc bien appropriée pour les symptômes d’anémie.

L’ortie est, de ce fait, principalement utilisée en cas de forte fatigue liée à une perte de minéraux et vitamines (due au stress ou à l’effort), et aussi en cas de douleurs articulaires ou musculaires type courbatures.

Le Prêle, quant à lui, contient beaucoup de Silicium et permet de fixer plus facilement les autres minéraux comme le Calcium et le Fer dans le corps. Ce qui fait de lui, un excellent binôme pour l’Ortie. Sa principale propriété, en outre la reminéralisation, est d’agir sur les tissus conjonctifs et le collagène. C’est une plante, par conséquent, très utile en cas de manque de souplesse au niveau des articulations et des tendons, lorsque l’on fait face à des épisodes de crampes musculaires, ou lorsque l’on souffre d’ostéoporose.

Tout comme l’Ortie, le Prêle est également un bon draineur pour détoxifier le corps de ses toxines.

Cette synergie est principalement utilisée sous la forme d’extrait de plantes sèches réduites en poudre. Cependant le goût peut être assez déroutant, car très chlorophyllé pour l’Ortie et tendant vers le foin pour le Prêle. Il est donc parfois préférable de consommer cette poudre sous forme de gélule ou alors de la mélanger à un yahourt, un fromage blanc ou encore une compote.

Une à deux cuillères à café par jour suffisent en général. L’utilisation optimale ce fait sur une période de 3 semaines, avec bien entendu une pause d’au moins 10 jours entre chaque salve pour ne pas saturer l’organisme en cas d’une prise sur le long terme.

Poudre d’Ortie à gauche et Poudre de Prêle à droite

Précautions :

  • Les plantes ne sont pas des médicaments et ne doivent pas être considérées comme tels.
  • Les plantes ne remplacent pas un médicament que vous devez prendre, mais agissent en support de celui-ci.
  • Les plantes agissent en tant qu’allier dans le rééquilibre du corps, mais si les symptômes persistent consulter votre médecin.
  • Les indications données sont mises à disposition à titre informatif et ne remplacent en aucun cas l’avis médical !

écrit par la Bluette by HERBÆTUM

X